Tomates à cultiver

Planter des tomates

La tomate est originaire du Pérou. Elle a longtemps été une plante d’ornement et ce n’est qu’au XVIe siècle qu’elle est introduite en Espagne dans l’alimentation. Il faudra attendre la révolution francaise pour qu’elle apparaisse en France. La tomate est aujourd’hui l’un des aliments les plus consommés au monde.

Petit rappel de botanique

La tomate est un fruit car par définition elle est le résultat de la transformation d’une fleur. C’est la partie de la plante qui contient les graines.

Climat idéal

La tomate est sensible au froid et à l’humidité. Les températures optimales sont 14°C la nuit et 24°C en journée. On veillera donc à ne pas la planter trop tôt dans la saison.
Elle préfère un climat méditerranéen mais en choisissant bien la variété en fonction de sa région, il est possible d’obtenir de bons résultats sous un autre climat.

L’exposition plein soleil est idéal pour apporter la source de chaleur essentielle au bon développement des tomates.

Planter ses tomates

Plants de tomates

Petits pot de tomates

Pour les tomates les plus précoces, on peut commencer à les planter dés la fin avril dans le sud et début mai dans le nord.
Pour les tomates de mi-saison et tardives attendre encore deux semaines pour achever la plantation.
Dans tous les cas ne planter que lorsque les risques de gelée sont écartés car la tomate meurt à -2°C.

Préparer le sol

La tomate est très gourmande. Pour réussir de belles tomates, il faut la planter dans une terre riche. Il vous faudra lui apporter un maximum de nourriture.
Un apport d’engrais naturel est souhaité : fumiers divers, cendre de bois,

Un petit plus : ajouter des feuilles d’orties hachées dans le trou de plantation. En effet l’ortie est très riche en azote et stimulera la croissance de la plante.
Mais le plus efficace est de préparer un purin d’ortie en faisant macérer les feuilles fraichement coupées dans de l’eau pendant environ trois semaines. Vous n’aurez plus qu’à arroser vos pieds de tomates avec ce purin dilué à 20% tous les quinzes jours jusqu’à la récolte des fruits.
Ce petit breuvage nourrie et fortifie la plante ce qui la rend plus résistante aux maladies et plus productive en fruits.

Planter les tomates

Pieds de tomates

Pieds de tomates

Préparez la terre en mélangeant du compost, des feuilles d’orties hachées, du fumier …
Choisir un emplacement ensoleillé loin des pommes de terre car elles peuvent transmettre le mildiou aux tomates.

Ensuite creusez un trou d’environ 30cm sur 30cm dans une terre bien retournée qui aura été désherbée au préalable.
Ne pas oubliez d’y planter un tuteur d’environ 1,50 mètre car la tomate a besoin d’être soutenue en pleine production.
Vous pouvez sinon opter pour le tuteur en bois à trois pieds qui consiste à encercler votre pied de tomate et nouer les trois tuteurs à la cime pour une meilleur stabilité de l’ensemble.

Ajoutez dans le trou un peu du mélange de terre.
Puis immergez la plante et son godet dans l’eau pendant 6/8 secondes pour l’imbiber.
Arrosez abondamment l’intèrieur du trou que vous venez de creuser.

Déposez votre plante dans le trou en la penchant légèrement de sorte qu’une partie de la tige se retrouve sous terre. S’il faut, ôtez les feuilles les plus basses. Votre plante se redressera d’elle même dans quelques jours. La tige va alors développer de petites racines au niveau de la partie enterrée et la plante sera d’autant mieux nourrie par la suite.

Vous pouvez avant de refermer le trou accompagner le plant de tomate d’une fleur comme l’œillet d’Inde qui a la particularité de repousser les attaques de nématodes, d’éloigner certains insectes et également d’attirer les insectes pollinisateurs.
Egalement associée à certaines plantes aromatiques comme le persil ou le basilic, la tomate se trouve mieux protégée contre les ravageurs.

Complétez le trou avec du compost puis arrosez de nouveau.
Pour terminer, ajoutez un paillage généreux pour garder l’humidité de la terre plus longtemps et protéger des mauvaises herbes : mulchs, herbes séchées ou paille …

Entretien du plant de tomate

Panier de tomates

Panier de tomates

Il n’est pas nécessaire d’arroser les tomates trop souvent, une fois par semaine suffit.

Il vous faut couper les « gourmands » du pied également une fois par semaine, c’est à dire les petites pousses latérales qui ne portent pas de fruit. Cela permettra d’économiser la sève qui irrigue les feuilles pour mieux nourrir le fruit et donc d’accélérer la production.

Attacher les tiges montantes au tuteur au fur et à mesure de la croissance des pieds de tomates.

Protéger le plant de tomate

Si vous vivez dans une région humide, il faudra :
Protéger vos plants d’un toit ce qui évitera aux feuilles d’être sous la pluie. La plante n’apprécie pas du tout d’être mouillée. De plus la tomate pour rougir a plus besoin de la chaleur que du soleil direct. C’est la chaleur qui la fait rougir. Donc le toit, s’il lui fait de l’ombre, ne gênera pas sa maturité.Protéger les tomates du mildiou à l’aide de la bouillie bordelaise pulvérisée sur les feuilles.

Si vous vivez dans une région sèche et que vos plantes sont attaquées par le mildiou, il vous suffira la plupart du temps d’éliminer les feuilles infestées pour l’éradiquer.